LAFFLY/ LICORNE V 15 T

LAFFLY/ LICORNE V 15 T

Tracteur Léger de cavalerie pour 25 AC

 

Le nouveau petit tracteur Laffly arrive à Vincennes en été 1938, où il est présenté comme un dérivé de la VLTT R 15 R s’en distinguant principalement par sa silhouette surbaissée et par l’adjonction de réducteur de roues identiques à ceux du S 15 T. Mais il est surtout un dérivé du nouveau W15 T dont il possède le système de roues avant indépendantes, la direction et la carrosserie à faible relief demandée par le commandement pour les véhicules tactiques destinés à la ligne de feu. Le prototype qui avait fait l’objet d’une commande, est agréé par la CEMAV en août 1938, sous réserve de modification de détail.

La carrosserie de série, déjà quai définitive sur le prototype hormis sa longueur à réduire de 20cm, comporte une série de coffres pour les munitions et les paquetages, et cinq sièges :  deux vers l’avant, deux au dos des premiers orientés vers l’arrière et un cinquième en retrait, face à la route, disposé de sorte que les hommes puissent allonger les jambes. Car le principal inconvénient de tous les tracteurs à faible relief, par ailleurs bien conçus, est leur inconfort, les jambes du personnel étant presque à l’horizontale.

Quant aux performances générales du V 15 T, elles sont largement suffisantes pour le matériel de 25 peu apte à la traction automobile. Il y aurait même lieu de limiter la vitesse maximum à une valeur d’autant plus faible que la route est en moins bon état ».

Fin 1938, le petit tracteur Laffly est adopté par la cavalerie et commandé à 100 ex., qui resteront les seuls livrés par l’usine des Grésillons, en hiver 1939-1940. Le 27 août 1939, la Pologne commande 95 exemplaires, finalement intégrés au programme de guerre confié à la Licorne. Ce dernier doit d’abord produire 286 ex., échelonnés de février à septembre 1940. Une quantité un peu ridicule, portée le 21 décembre à 1386 ex., à livrer avant fin septembre 1940. Très en retard, la Licorne obtient le 7 février 1940 un nouveau rééchelonnement de ses livraisons, de fin avril à fin décembre. Faute d’archives précises pour ce constructeur, nous ne pouvons qu’estimer, par recoupement, sa production qui n’a pas dû dépasser une centaine d’exemplaires livrés avant l’armistice. 

Caractéristiques

Catégorie : Tracteur Léger de cavalerie 

Constructeurs : Laffly, La Licorne

Exemplaires produits :  estimé à 100

Equipage : 5 

Morphologie

Poids : 2,6 t en ordre de marche

Longueur : 4,21 m

Largeur : 1,85 m

Hauteur : 1,85 m avec bâche

Protection : néant

Charge utile : 700 kg

Empattement : 2,15 M

Voie moyenne : 1,54 m

Vitesse maxi : 58 km/h

Motorisation

Moteur : Hochkiss essence 2312

Nombre de cylindres : 4

Cylindrée : 2 300 cm3

Puissance maximum : 55ch à 3 200 tr/mn

Nbre de vitesse : 2 x (4+ AR)

 

Sources : L’automobile sous l’uniforme 1939-1940 François Vauvillier Jean-Marie Touraine Massin Editeur