Malmédy

Malmédy

Le viaduc ferroviaire de Malmédy a été détruit par les sapeurs du colonel Pergrin.

Malmédy était l’objectif de la 150e Panzer-Brigade commandé par Skorzeny. Le 21 décembre, sur la base de renseignements partiellement erronés, il lance son assaut pour capturer la ville, pensant celle-ci faiblement défendue. Il se heurte à une résistance acharnée de la part de la 120e USDI.

Les sapeurs du 291e du colonel Pergrin ont préparé minutieusement la destruction des ouvrages d’art. Sur ordre des officiers du 120e régiment, le viaduc saute à 14 heures le 22 décembre. Ses débris obstruent complètement la route.

3 janvier 1945, photographié par Kitzerow, le Private Gene Heathcoat régle la circulation dans le centre-ville de Malmédy. La ville a été la cible des bombardiers américains trois jours de suite alors qu’elle était aux mains des Américains. Le bilan de cette méprise fut très lourd, une grande partie de la ville est détruite, les pertes civiles s’élèvent à plus de 200 morts et les Américains perdent plus de 300 GI.

19 janvier 1945, photographié par Kitzerow, le poste de commandement de la 30th Infantry Division. La garde du bâtiment est assurée par deux MP.

Une colonne de fantassins de la 30th infantry Division quitte Malmédy en empruntant l’avenue Mon-Bijou.

Elle progresse vers l’est en direction du tristement célèbre carrefour de Baugnez. La photographie a été prise à la hauteur du poste de commandement du colonel Pergrin commandant le 291st Engineer Combat Battalion.

Sources : Google Earth et Coll PERGRIN.