Light Tank M3 Stuart

Light Tank M3 Stuart

Lorsque la guerre éclate en Europe en septembre 1939, les forces américaines alignent le Light Tank M2A4, qi est nettement inférieur aux matériels déployés par les Allemand… et seulement dix exemplaires sont disponibles. Le 30 juin 1940, un gigantesque programme de réarmement, le New Munition Programm, est alors planifié. Le temps manque pour élaborer une nouvelle génération de véhicules de combat, et la décision est prise de moderniser les Light Tank existants.

Reprenant la configuration du M2A4, mais avec un blindage plus épais, le M3 Stuart est armé d’un canon M6 de 37 mm et de cinq mitrailleuses de 7,62 mm, dont deux montées sur les flancs. IL est propulsé par un moteur 7 cylindres Continental X-670-9A en étoile, issu de l’aviation, de 250 chevaux autorisant une vitesse de 57,6 km/h, mais l’autonomie ne dépasse pas les 112 km. Dans ces conditions, à partir de juin 1941, des M3 sont dotés d’un 9 cylindres Gyiberson Diesel T1020 refroidi par air de 220chevaux qui augmente, grâce aussi à deux réservoirs supplémentaires largables, la distance franchissable à 217 km. Sur les M3A, de manière à gagner de la place dans l’habitacle, les deux mitrailleuses installées dans les ailes de la caisse, jugées inutiles, sont supprimées. Les moteurs, essence ou Diesel, sont conservés. Si les M3A1 (Stuart III pour les Anglais) de début de production sont dotés d’une caisse rivetée, les modèles ultérieurs adoptent un assemblage par soudure. Dès le mois d’août 1942, le M3A1 a totalement remplacé le modèle M3 sur toutes les chaînes de production. Néanmoins, il ne s’agit que d’un engin de transition intégrant dans l’urgence les modifications demandées par la troupe ;

Sur le M3A3, dont la production en série démarre en septembre 1942, la partie avant est modifiée pour ne faire appel qu’à une seule plaque d’acier homogène inclinée, bien plus résistante et les trappes d’accès du pilote et du mitrailleur de caisse sont déplacées vers le toit de caisse. La formule de cette nouvelle caisse augmente l’espace intérieur et permet de monter des réservoirs de carburant plus gros et des racks de munitions supplémentaires. La tourelle est dotée d’une nuque accueillant le poste radio auparavant situé dans la caisse.

 

Caractéristiques

 

Année : 1942

Exemplaires : 3 427

Equipage : 4

Poids en charge : 14,7 t

Longueur : 5,03 m

Largeur : 2,52 m

Hauteur : 2,57 m

Moteur : 7 cylindres en étoile Continental W-670-9A de 250 chevaux

Vitesse max. sur route : 50 km/h

Vitesse max. tout-terrain : nc

Autonomie : 160 km

 

 

 

Sources :TnT Trucks & Tanks Hors-Série n°32  Les matériels de l'armée américaine durant la 2nde Guerre mondiale